PERCEPTION(S)


PERCEPTION(S)

La collection Dixit Grammatica de L'Harmattan lance un appel à contributions écrites consécutivement au colloque international « La Perception en langue et en discours (3e éd.) » s'étant tenu à la Chaire de culture et langue française de l'Université d'Opole (Pologne) du 26 au 28 avril 2018 – argumentaire du colloque et renseignements pratiques ci-dessous.


Argumentaire du colloque

La rencontre sera centrée sur la perception en langue, en discours et en parole, thème qu'il s'agira avant tout d'aborder sous ses diverses coutures linguistiques, soient-elles grammaticales, morphologiques, syntaxiques, sémantiques, pragmatiques, discursives, logiques, cognitives, phonétiques, sociolinguistiques, psycholinguistiques, etc.

L'objectif général du colloque sera ainsi de s'interroger sur la question de savoir comment notre langage prend en charge nos perceptions, tant en termes de construction, de profilage, de transmission que de réception, pour tenter de rendre plus nets les contours encore flous de l'expression linguistique de la perception, d'en approfondir l'étude des propriétés et/ou spécificités connues voire d'en mettre au jour de nouvelles. De manière plus spécifique, il s'agira entre autres, à partir de l'observation de la façon dont elles s'inscrivent dans le langage, de faire ressortir la dualité des ontologies de la perception (sensorielle vs intellectuelle).

En pratique, à partir de la langue, du discours et de la parole, l'on interrogera le moule et la matrice linguistiques de la perception à travers, notamment, les axes suivants : descriptif (quels outils et/ou mécanismes instruisent nos perceptions, les décrivent, les véhiculent ou en rendent compte ?) ; lexicologique (comment les dictionnaires traitent-ils des vocables et des structures de la perception ?) ; prospectif (les grammaires, ouvrages grammaticaux, manuels scolaires ou autres référentiels pédagogiques de demain devront-ils intégrer la perception comme contenu à part entière, et si oui, comment ?) ; didactique (faut-il enseigner la perception comme un contenu indépendant, et si oui, comment ? ; quel(s) lien(s) établir entre perception et acquisition d'une langue étrangère ?) ; épistémologique (qu'est-ce qu'une perception, quels en sont les fondements, les modes et les dynamiques de production, d'évolution, d'organisation, de réception et/ou de validation ?) ; contrastif (qu'est-ce qui distingue la perception d'un évènement de celle d'un objet, d'un fait ou d'une action ? ; qu'est-ce qui distingue un compte rendu de perception en français d'un compte rendu de perception dans d'autres langues données ?) ; traductologique (quelles difficultés concrètes représente la traduction des comptes rendus de perception du français vers une langue cible donnée, et comment pallier ces problèmes ?) ; historique (quand les notions de perception, de contenu et compte rendu de perception sont-elles apparues en linguistique, et comment ont-elles évolué ?).

À cet effet, qu'elles soient théoriques ou appliquées, systématiques ou expérimentales, contextuelles ou indépendantes, synchroniques ou diachroniques, prescriptives, descriptives ou programmatiques, intra ou interdisciplinaires, les propositions de communication ainsi sollicitées devront nécessairement s'inscrire dans au moins l'un des domaines fondamentaux des Sciences du langage. En outre, toutes les langues et tous les types de langages, naturels comme non naturels, pourront être pris comme base empirique. Enfin, quelle que soit l'approche envisagée, les démarches expérimentales et/ou cliniques seront très appréciées.


Renseignements pratiques

Les propositions d'articles seront envoyées simultanément à Magdalena Dańko (mdanko@uni.opole.pl) et Fabrice Marsac (fmarsac@uni.opole.pl) avant le 28 février 2019 inclus (indiquer « PERCEPTION(S) » comme objet du message).

Du point de vue formel, les propositions ne dépasseront pas 35 000 signes (espaces non comprises) et seront rédigées sans mise en forme particulière (conserver le paramétrage préexistant à l'ouverture d'un document vierge sous Word pour la mise en page et rédiger en Times New Roman, 12, justifié, interligne simple). La langue d'écriture sera préférablement le français (même si l'anglais est également possible).

Les évaluations des articles (par deux pairs et à double insu) seront assurées par le Comité scientifique de la collection et les décisions usuelles d'acceptation ou de refus seront notifiées aux auteurs au plus tard le 31 mars 2019. Les propositions ainsi retenues feront l'objet d'une publication, dans le courant de l'année civile 2019, en tant que volume(s) thématique(s) dans la collection Dixit Grammatica de L'Harmattan.


* Illustration : Józef Chyży, Spotkanie, akryl na płótnie, 40 x 60 cm